Adieu EPP, vive le CPP !
Dimanche, lors de la rentrée pastorale à la Peinière, Mgr d'Ornellas a remis à un représentant de chacune des 77 paroisses de notre diocèse, un document : "Vivre la communion pour la mission !" Il redéfinit le rôle et le fonctionnement des équipes pastorales paroissiales.
Dans l'élan de la lettre pastorale et pour appuyer notre désir de conversion missionnaire, l’équipe pastorale paroissiale cesse d'exister pour donner place au conseil pastoral paroissial. De quoi s'agit-il ?
Si l'Eglise veut vivre son activité missionnaire en discernant, pas à pas, l'action de l'Esprit et la volonté de Dieu, la synodalité est nécessaire, rappelle le Pape François. Celle-ci consiste à associer l'ensemble des baptisés au processus de discernement par l'écoute, la participation à la réflexion et la recherche d'unanimité. Il faut, pour cela, résister à la tentation de considérer les responsabilités dans l'Eglise comme des fonctions de leaders pour les recevoir comme des tâches pastorales. C'est le coeur du combat contre le cléricalisme.
L'équipe pastorale de notre paroisse est constituée, depuis 3ans, de représentants des relais locaux (le coordinateur et un autre membre), et des membres de droit. De nouvelles règles de fonctionnement et de désignation des membres de ce conseil sont indiquées dans le document qui permettront de faire évoluer un peu la composition de cette instance si importante pour la paroisse.
Toute activité de gouvernement porte la tentation de donner la priorité à l'action et à la recherche d'efficacité mais alors, on oublie l'essentiel : Dieu et les personnes confiées. Monseigneur nous invite donc à prendre le temps de la méditation de la Parole ensemble, de réserver chaque année un temps de récollection.
Les personnes prêtes à porter une part de la charge pastorale de la paroisse ne sont pas si nombreuses ! Et si les portions davantage dans la prière ?